S'identifier - Contact
 

Profils professionnels


Me suivre sur Twitter

S'abonner à crid sur Twitter

Ce qu'il pensent du livre

Anthony Poncier (consultant en management 2.0) : "ce livre m’a beaucoup plu et je vous conseille de le lire si le sujet du management de l’information vous intéresse."

Bertrand Duperrin (consultant en management 2.0) : "on trouvera ici de quoi comprendre les enjeux, l’état de l’art et  se projeter vers le futur en maitrisant les fondamentaux."

Marc de Fouchecour (professeur aux Arts et Métiers ParisTech et consultant management 2.0) : "Je croyais bien connaître ces paysages souvent visités par de nombreux livres, articles, outils et méthodes, mais le regard de l'auteur les a éclairés différemment." (extrait de la préface)

Olivier Zara (consultant spécialisé en personal branding et réseaux sociaux) : "Christophe Deschamps (...) m’a fait découvrir l’univers de la réputation numérique en février 2006. Il fait une veille remarquable dans l’univers de la gestion des connaissances, mais il est aussi pour moi une source d’inspiration. Je vous recommande la lecture de son livre avec une préface de Marc de Fouchécour."

Jérôme Bondu : Jérôme Bondu (créateur de la société de conseil en veille Inter-Ligere) : "Christophe a écrit un livre dense et riche de réflexions. Il met en œuvre son talent d’analyste et de détecteur de tendance."

Pierre Mongin (auteur notamment du Petit manuel d'intelligence économique) : "A la lecture de son livre très documenté (...) l’auteur a véritablement incorporé les tendances, les astuces qui nous permettent chaque jour de bénéficier des nouveaux outils, de les choisir afin d’être des travailleurs du savoir bien dans leur peau. Il fait indéniablement gagner du temps à ses lecteurs sur le nécessaire recul que nous devons prendre pour renforcer notre efficacité personnelle et collective." 

Jean-Philippe Accart (consultant en management de l'information) :  "dans les bonnes résolutions de l'année 2010, ce livre est à lire en priorité."

Vincent Berthelot (consultant en accompagnement stratégique et gestion des médias sociaux) : "Son livre est un succès certainement par le choix du sujet, sa richesse et sa qualité rédactionnelle, alors si vous voulez comprendre les concepts de géneration Y, KM 2.0 d’entreprise 2.0 (…) je ne saurai que trop vous recommande cet ouvrage."

ADBS (organisation professionnelle) : "En détaillant finement chacun des besoins actuels, l'auteur (...) propose des solutions concrètes et applicables pour tous ceux qui manipulent l'information et utilisent les technologies de l'internet."

Ubifrance (Agence française pour le développement international des entreprises) :
"L'ouvrage offre des solutions concrètes, détaillées, applicables, à tous ceux qui manipulent l’information."

 Fiche PKM n° 3 : Ne plus procrastiner

  • crid
  • Lundi 21/12/2009
  • 16:35
  • Lu 2013 fois
  • Version imprimable
 

Le dictionnaire nous explique que la procrastination est l’art de repousser les choses au lendemain. Très utilisé par les anglo-saxons ce terme était tombé en désuétude dans la langue française mais nous revient en force via le Québec.  

Le procrastinateur n’est pas un fainéant mais il a toujours quelquechose de plus important à faire que ce qu’il doit faire. Les raisons de ce comportement sont multiples mais la crainte de l’échec et … du succès, ainsi qu’un certain goût du jeu (contre-la-montre), semblent ici primer, tout comme le perfectionnisme d’ailleurs. La peur de ne pas être à la hauteur, de n’envisager que le but à atteindre sans voir les étapes qui y conduisent, amène le procrastinateur à ajourner sans cesse l’accomplissement du « premier pas ».

La procrastination pousse les individus qui en souffrent à ne travailler que dans l’urgence et peut évidemment entraîner de sérieux problèmes professionnels. En attendant la dernière minute le procrastinateur se fait croire qu’il a fait de son mieux compte-tenu des circonstances qu’on lui impose et qu’avec un peu plus de temps il aurait pu donner le meilleur de lui-même. Il est alors en mesure de relativiser l’éventuel avis négatif que l’on portera sur son travail…

Méthodologie, outils et conseils pour moins procrastiner sur la fiche pratique n°3, p.11

A compléter avec cet indispensable texte de John Perry sur l'idée, discutable mais intéressante, de "structured procrastination" (traduit en français).


Le nouveau management de l'information


Recherchez dans tout l'Univers OF


Ailleurs dans l'Univers OF


SC E20-RSE

SC E20-RSE

  • SC E20-RSE RSS